"Science, culture, société" Les leçons de choses

dimanche 8 avril 2007
par  Claude
popularité : 3%

L’Estran a participé à cette action en proposant début 2003, deux projets qui ont associé les adhérents de l’association, des scientifiques et des artistes. " Variables d’îles " et " Là où la mer s’arrête " mettent en relation une création artistique originale et un écrit scientifique.

Directement impliqué dans cette exposition avec ces deux projets, l’Estran a souhaité faire venir " les Leçons de choses " à la pointe de Bretagne. Pendant 15 jours, chacun a pu découvrir les regards croisés d’artistes et de scientifiques sur des thèmes variés dans les locaux de l’Ancre à Portsall.

JPEG - 18.3 ko
Autour de l’exposition

" Là où la mer s’arrête… ", " Variables d’îles ", titres de deux projets réalisés par l’Estran dans le cadre de l’exposition Les Leçons de choses mises en place par la Fédération des Foyers Ruraux en 2003.

A travers les Leçons de choses, le pari était de conjuguer dans un même regard des œuvres d’arts plastiques contemporain et une approche scientifique du monde. Cette action novatrice trouve toute sa place dans la mission d’éducation populaire qui est celle de notre mouvement d’animation en milieu rural. Rappelons l’idée : faire s’exprimer sur un même sujet ou sur un même objet le savant et l’artiste…

JPEG - 7.8 ko Pour l’Estran qui propose, depuis de nombreuses années, des actions favorisant les regards croisés sur notre environnement, la participation à ce projet national était une occasion rêvée pour associer bénévoles, animateur nature, scientifiques et artistes sur un même projet. Après une phase d’immersion en bord de mer, les sujets se sont imposés impérativement : îles et laisses de mer !

Les signes de la nature : objets, idées, rêves s’imposent au savant et à l’artiste. Si celui-là se réclame de l’objectivité et de la raison, celui-ci ou celles-ci de l’imaginaire. Il y a pour les deux la nécessité d’observer et de créer une œuvre pour transformer la page blanche en proposition. En outre quoique qu’on puisse en penser les uns et les autres, dans leur cheminement, partagent une même solitude ! Solitude partagée donc, mais solitude rompue l’espace d’un instant grâce au regard croisé ! Il reste que deux discours existent bien et que chacun assume les règles de sa propre discipline ! Qui donc a dit qu’une théorie vraie était belle, l’esthétique fait partie des fondements de la science ! Et l’œuvre d’art, aussi paradoxale qu’elle puisse apparaître, ne reste-t-elle pas une proposition de représentation du monde, comme peut l’être le raisonnement scientifique ?

JPEG - 28.4 ko Dans " Variables d’îles " pas de cartographie savante, juste des regards sur les variations du niveau de la mer. Les îles sont ce que la mer à ce jour, nous a laissé !

Avec " Là où la mer s’arrête ", une question " Pourquoi la mer s’arrête t’elle ici ? " et des regards sur des frontières marines instables qui changent au fil des millénaires, des siècles, des années, des minutes…

Sciences et art, deux langages, deux représentations du monde, dont les résultats ultimes sont de moins en moins accessibles à l’entendement du plus grands nombre…

L’accueil de l’exposition à Ploudalmézeau a été l’occasion, pour l’Estran, de proposer au public un ensemble d’activités dans le même esprit (animation nature, landart, conférence scientifique…).

A l’Estran, nous cheminons toute l’année, le long des grèves. Paroles partagées, regards croisés, autant de possibilités pour ne jamais se lasser de regarder, d’aimer… et de protéger…


Pour en savoir plus sur le projet Leçons de choses,

Commentaires  forum ferme

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

>>

<<

Juin

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois